• Me contacter
    • Roger-André Halique
      « Les landettes »
      6 allée Henri Decoin
      44600 Saint Nazaire
      02 40 53 09 48

      halique.roger@free.fr

  • Recherche

Dépôt légal

Tous droits réservés
Dépôt légal SGDL 2006.10.0327
«Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite»
Loi du 11.03.1957 article 40 alinéa 1er.

Oeuvres

Médias

Les poèmes


Roger-André Halique


Les poèmes (274)

Liens

Recherche


Expression recherchée :

(Pour rechercher sur la page en cours, appuyez sur les touches "Ctrl" et "F")

Calendrier

Février 2024
LuMaMeJeVeSaDi
1
2
3
4
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829

Le 3 novembre 2012

Le jour d'après

Un jour déjà que je suis mort
Du fond de mon confiteor
J’entends des pas qui résonnent
Au son d’un glas monotone
Sur ma tombe de trépassé.
Un jour déjà que je suis mort
Et je ne l'ai pas vu passer !….

Un jour déjà que je suis mort
Et sitôt le diable me mord
De ses dents cruelles de rat
Ma fange demain nourrira
Les racines d'un vin glacé.
Un jour déjà que je suis mort
Et je ne l'ai pas vu passer !…

Un jour déjà que je suis mort
Pourtant le soleil au dehors
Continue de peindre en couleurs
La terre, le ciel et les fleurs
Pour à la nuit les effacer.
Un jour déjà que je suis mort
Et je ne l'ai pas vu passer !...

Un jour déjà que je suis mort
L'homme au pommier se pend encor
Et son âme se love autour
Du tronc délicieux de l'Amour
Corps de femme, corps enlacé.
Un jour déjà que je suis mort
Et je ne l'ai pas vu passer !...

Un jour déjà que je suis mort
Que ne l'ai-je vécu encor
Et revenir pour mes adieux
Voir mes amis de Saint Brieuc
Sur ce, partir sans grimacer.
Un jour déjà que je suis mort
Et je ne l'ai pas vu passer !...

Un jour déjà que je suis mort
Je m'en vais mûrir le remords
Au delà d'une mer putride
Odyssée, Iliade, Enéide,
Tant de voyages dépassés
Pour accoster au dernier port.
Ad requiescam in pace !

Un jour déjà que je suis mort
Et je ne l'ai pas vu passer…

Commentaires

Une idée des plus originales...Nous devrions en effet poétiser sur l'au-delà, pour nous sentir mieux dans notre vie et devenir beaucoup plus apaisés...dans l'espoir de connaître enfin...l'Extraordinaire Merveilleux...
UN GRAND BRAVO !
marilou.


Commentaire n°1 posté par marilou le 05/11/12 à 10:55

Bonsoir, Roger-André...

Au lendemain de votre mort,
A la lueur d'une bougie,
On relira la poésie
Votre poème le plus fort...

Au lendemain de votre mort,
Dans des pages d'anthologie,
Chantera votre prosodie
Eternel, vous vivrez encor...


Commentaire n°2 posté par Dominique le 03/11/12 à 14:32

Merci, merci pour ces magnifiques poèmes!!!Muriel



Commentaire n°3 posté par Muriel le 03/11/12 à 14:28

Merci pour ce poème original.
Claude

Commentaire n°4 posté par Claude Fernandez le 03/11/12 à 14:24
  • Me contacter
    • Roger-André Halique
      « Les landettes »
      6 allée Henri Decoin
      44600 Saint Nazaire
      02 40 53 09 48

      halique.roger@free.fr

  • Recherche